Cette année, l’association Kermorvan atao avait décidé de faire payer les emplacements aux exposants du vide-greniers du Castéro.

« Notre idée était de reverser l’intégralité de cette somme aux sauveteurs en mer. Dimanche, près de quatre-vingts exposants ont déballé, pour un tarif de 5 € les trois mètres, et plusieurs d’entre eux ont spontanément donné plus », explique Geoffroy de Rocquigny, président, soulignant l’implication d’une dizaine de bénévoles.

Mercredi soir, un chèque de 750 € a donc été remis à la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), représentée par son président Charles Brossard et son trésorier Jean-Paul Garri. « C’est un geste magnifique. Nous sommes contents de voir que des gens sont aussi soucieux de ce que nous faisons, commente Jean-Paul Garri. Nous apprécions également que Kermorvan atao nous ait proposé un emplacement au vide-greniers pour la deuxième année consécutive. »
 COPIE DE L’ARTICLE DU OUEST FRANCE 12/08/2017