FORMATION PSC1 27 JUILLET À QUIBERON

FORMATION PSC1 27 JUILLET À QUIBERON

FORMEZ-VOUS AUX GESTES DE PREMIERS SECOURS (PSC1)

Organisé par la SNSM de Quiberon avec une formateur agréé, passez votre PSC1 sur une journée.

27 JUILLET 2018
9H-17H30
Salle des associations, 6 rue Jules Ferry 56170 QUIBERON – SALLE R1

Tarif : 60€ par chèque (ordre : snsm quiberon)

Presqu’île Ar Fest 2ème édition le 6 et 7 mai 2018

Presqu’île Ar Fest 2ème édition le 6 et 7 mai 2018

Le Presqu’île Ar Fest est de retour à Quiberon pour sa deuxième édition !

Venez faire la fête et profiter de nombreuses animations avec les Sauveteurs en Mer de Quiberon les 6 et 7 mai 2018.
Au programme, concerts, restauration, grillades, buvettes, activités nautiques… Un programme adapté à tous les âges.
Rendez-vous sur la parking du Porigo (en face de l’école de voile ANSQ).

Dimanche 6 mai de 11h à 22H : Animations, restauration et grillades, concerts, buvette.
Concerts avec les groupes : Les Traines-Chansons, Les Chansons du Vent, Edouard Lofficial, Lak a Barh et Rock Priol

Lundi 7 mai de 14h à 17h : Animation, stand SNSM et buvette.

Venez nombreux !

Nageurs sauveteurs : un entraînement permanent !

Nageurs sauveteurs : un entraînement permanent !

Les nageurs sauveteurs de la SNSM Quiberon s’entraînent toute l’année pour sauver des vies !

Au sein d’une station de sauvetage il existe différents profils et spécialités : patron, radio, canotier et nageur sauveteur (dit « nageur de bord » à la SNSM).
Afin de rester en parfaite condition physique en cas d’intervention, les nageurs de bord de la SNSM Quiberon s’entraînent toute l’année en piscine et en mer.
Souvent envoyés en premier sur les lieux d’une intervention non accessible en bateau, ils sont confrontés à des situations périlleuses où l’erreur n’est pas permise.

Un entraînement physique et technique
2h de piscine par semaine et de nombreux exercices en mer et en conditions réelles toute l’année. L’objectif étant que les nageurs de bord gardent la capacité physique pour intervenir en mer.
Pour cela, un entraînement permanent est nécéssaire encadré par un responsable et maître nageur de métier. Au programme, perfectionnement des techniques de sauvetage évidement mais aussi beaucoup d’entrainement physique dit « cardio ». Palmage, travail en force, apnée, nage longue durée… le programme est complet et adapté exclusivement à l’activité de sauveteur en mer.
Pourquoi nager avec des palmes dans une piscine ? Car en mer, les nageurs de bord en sont équipés en permanence. C’est l’accessoire indispensable et fondamental ! Il faut donc veiller à palmer efficacement et avoir la condition physique pour avancer à contre courant ou dans une mer agitée.

Le personnel reste, grâce à ces entraînements, en parfaite condition physique pour intervenir de jour comme de nuit ou encore par mer calme ou dans une mer déchaînée.

Océane : nouvelle infirmière à la SNSM Quiberon

Océane : nouvelle infirmière à la SNSM Quiberon

Depuis un an, Océane Kermabon intervient au sein de la station SNSM de la presqu’île. Elle a choisi de mettre son savoir-faire d’infirmière au service des autres.

Océane Kermabon, 27 ans, est infirmière libérale dans un cabinet de Quiberon. Après des études à Niort, cette fille du pays a travaillé pendant deux ans à l’hôpital du Chesnay, à Versailles. Mais la côte lui manquait. Elle y est revenue et compte bien y rester.

« J’ai de la chance de pouvoir exercer mon métier ici, les places sont chères. Et puis, je préfère le travail en libéral, la proximité avec les patients, et le temps qu’on peut leur donner, ce qui n’est plus possible à l’hôpital », confie Océane. Dès son retour, elle s’est lancée dans l’aventure des sauveteurs en mer. De quoi faire la fierté de son père, bénévole à la SNSM et pompier volontaire depuis un bon bout de temps.

Une femme sur trente sauveteurs

Sur la trentaine de sauveteurs, Océane est actuellement l’unique infirmière et la seule femme de l’équipe. « Je disposais de temps pour moi, alors j’ai voulu rejoindre la SNSM en alliant mon métier à cet engagement. Dans les interventions sur les îles ou en pleine mer, il y a ce côté adrénaline qu’on n’a pas ailleurs », ajoute Océane, qui a été très bien accueillie par les gars. Chacun partage ses compétences, et l’équipage se complète. Les marins-pêcheurs apportent leurs connaissances du milieu. Les autres, leurs aptitudes de nageurs-sauveteurs, plongeurs et secouristes. Avec la jeune infirmière, tout le matériel de secourisme a été revu pour être facilement transportable sur la vedette et le semi-rigide.

Un côté famille

Océane, avant de rentrer en école d’infirmière, a été pompier volontaire, pendant presque deux ans, au centre de Quiberon. Une expérience de plus à mettre au service des sauveteurs en mer. Ce qu’elle apprécie à la SNSM, c’est le côté famille. Elle espère apporter autant qu’on lui apporte. « Ma première grosse intervention a été celle de juin dernier, au large de Houat, sur un voilier abordé par une vedette. Un des passagers du voilier était en état critique, raconte-t-elle. Ce qui m’a impressionné, c’est toute la chaîne de sauvetage. Cross, Samu, hélicoptère de la sécurité civile et SNSM. Tous ont travaillé ensemble pour secourir la victime. Lors de nos entraînements de début de mois, nous répétons ces manœuvres qui ont permis de mener à bien le sauvetage. »

 

Texte et photos : OUEST FRANCE 11 mars 2018

Restez informé des actualités de la SNSM Quiberon

Restez informé des actualités de la SNSM Quiberon

Inscrivez-vous à la newsletter pour rester informé des actualités de la SNSM Quiberon !

Nous ne vous enverrons pas plus d’un e-mail par mois, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Vos données ne seront pas réutilisées par d’autres organismes.
Page 1 sur 612345Dernière page »